Même si de nombreuses personnes âgées ont vécu sobrement, tout au long de leur vie, leur loyer en résidence privée leur donnera le vertige.

Avez-vous magasiné pour une place dans une résidence de retraite récemment?

Que la personne âgée soit autonome ou semi-autonome, les prix commencent aux alentours de 1,500$ par mois, incluant généralement les repas et une visite médicale par semaine.

Si la personne âgée requiert deux visites d’une infirmière, à chaque jour, pour la distribution des pilules et pour de l’assistance ponctuelle, le prix monte généralement à 2,250$ ou plus car lorsque la résidence est plus luxueuse, tout coûte plus cher.

En effet, dans les grands centres, il n’est pas rare de voir des résidences privées pour les retraités commander une mensualité de 4,000$ par mois, ou plus. Rien de moins!

C’est luxueux, oui mais en même temps, c’est entre les quatre murs de leur « studio » que les locataires de l’endroit passent le plus clair de leur temps. Est-ce que ça vaut vraiment la peine de payer aussi cher que 48,000$ par année, pour se loger?

Pour les retraités en moyens, la question ne se pose même pas puisqu’ils veulent ce qu’il y a de mieux mais pour les autres qui savent compter et qui n’ont pas des « fonds illimités », c’est plus embêtant d’avaliser le paiement de telles mensualités, probablement jusqu’au jour de leur mort.

Certains diront qu’on est rendu là et qu’une infirmière, ça coûte diablement cher mais dans les faits, les infirmières ne sont pas le plus gros facteur dans le prix des loyers dans les résidences de personnes âgées. C’est souvent l’avarice pure des actionnaires qui voient là une véritable ruée vers l’or gris.

personne-agee-en-maison-de-retraite

En effet, la population vieillit et des millions de baby-boomers se questionnent sur l’endroit où ils vont écouler leurs vieux jours. Ils seront si nombreux qu’il vaut mieux, pour eux, payer un peu plus cher pour avoir que d’être pris dans un CHSLD avec des services au « strict minimum » alors, les opérateurs de résidences privées les attendent, de pied-ferme avec des offres toutes plus alléchantes mais coûteuses, les unes que les autres.

Il y a donc deux classes de résidents chez nos personnes âgées. Les riches et les moins riches… souvent bien moins riches qui n’ont finalement accès qu’à la base qui est principalement financée par l’ensemble des citoyens. Au moins, avec les résidences privées pour personnes âgées, ce sont les locataires qui paient l’essentiel ou la totalité de leur loyer, ce qui pèse bien mins lourd sur les épaules des autres contribuables.

Mais au final, les résidences privées pour personnes âgées coûtent très cher et certains vont même jusqu’à qualifier ces loyers d’indécents, surtout que les personnes âgées, pour la plupart, ne travaillent pas.

Il y en a pour tous les goûts, dans ce marché alors ceux qui magasinent pourraient trouver de belles offres.

Et vous, croyez-vous que les prix sont trop élevés pour les loyers offerts à nos aînés?

Share This