Épargner de l’argent à l’abri de l’impôt, c’est attrayant!

Voici comment l’ARC présente les CELI, un nouveau véhicule d’épargne qui vise à aider les épargnants à payer le moins d’impôt possible tout en permettant, à la longue, d’accumuler un peu d’argent pour parer à différentes situations imprévues ou encore, pour la retraite:

À compter de 2009, les résidents canadiens âgés d’au moins 18 ans pourront gagner un revenu de placement exempt d’impôt à l’intérieur d’un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), tout au long de leur vie.

Les cotisations versées dans un CELI ne sont pas déductibles d’impôt, ni les intérêts payés sur des emprunts effectués pour investir dans un tel compte. Toutefois, les revenus gagnés dans un CELI (par exemple le revenu de placement et les gains en capital) ne sont pas imposables, même au moment d’un retrait.

Pour 2009, le plafond du CELI est fixé à 5 000 $. Pour les années suivantes, ce montant sera indexé au taux d’inflation et arrondi à 500 $ près. Le montant représentant les droits de cotisation inutilisés pourra être reporté aux années futures. Le montant total des retraits d’un CELI effectués au cours d’une année civile sera ajouté aux droits de cotisation à un CELI de l’année civile suivante.

Agence du revenu du Canada

Avouez que c’est intéressant, surtout si vous avez des sous à placer — pour ceux qui n’ont pas d’argent à consigner dans un tel compte, cette mesure fiscale ne change rien mais pour les autres (la minorité des gens), ça peut aider à mettre un bon montant de côté, surtout si toute la famille s’y met.

Pour une personne qui a des revenus fixes, ça semble être le véhicule d’épargne rêvé.

Est-ce que vous avez commencé à épargner un peu d’argent via un CELI ou est-ce que vous comptez attendre encore un peu avant de vous en servir?

Share This