L’impôt ne s’applique pas de manière uniforme pour tous.

Il ne touche que ceux qui déclarent plus d’un certain montant gagné, annuellement.

En ce sens, il faut savoir qu’au Québec, il se trouve moins de 56% de la population de 18 ans ou plus (ayant le droit de vote) qui doit verser des sommes, en guise d’impôt, au gouvernement.

En comparaison, ce chiffre dans l’ensemble du Canada est de 60% et aux États-Unis, de 65%.

À l’inverse, un peu plus de 44% des Québécois ne paient AUCUN impôt sur le revenu. Ces individus continuent toutefois de payer (presque) toutes les autres taxes mais pas l’impôt, laissant ainsi la plus grosse part du “fardeau fiscal” sur les épaules des contribuables (un peu) plus riches.

Évidemment, tous les Québécois doivent produire une déclaration de revenus mais pour un peu plus de 44% d’entre eux, ce sera une opération qui ne se soldera pas par un déboursé d’argent pour payer des impôts!

Pour les autres, il faudra passer à la caisse…

Share This